Liebster Awards

On a été nominés aux Liebster Awards!

Nous sommes heureux et flattés de répondre aux questions de Léa du blog Bons baisers, et de Margaux et Julien du blog les SerialHikers! Merci à eux de nous avoir nominés!

Les Liebster Awards, c’est quoi?

Les Liebster Awards, c’est une chaîne pour aider les nouveaux blogueurs comme nous à se faire connaître et à avoir un peu plus de visibilité dans cette vaste planète qu’est internet. Aujourd’hui, comme on est nominés, c’est à notre tour de jouer le jeu!

Nous devons donc:

– Remercier notre (nos) nominateur(s) en insérant un lien vers son (leurs) blog(s)

– Révéler 11 choses (inédites) sur nous (vous êtes prêts?)

– Répondre aux 11 questions posées par le(s) nominateur(s)

– Poser à notre tour 11 questions pour nos nominations

– Nominer 11 blogs que l’on suit et que l’on aime afin de les faire connaître!

Plutôt sympa comme principe, non?

Vous l’aurez compris, nous avons été doublement nominés pour les Liebster Awards, et du coup, ça va être un peu long mais nous ça nous a bien fait rigoler: on a dû répondre à deux fois plus de questions! Et du coup, vous nous connaîtrez deux fois mieux… 🙂

11 choses qu’on ne sait pas sur nous:
Manu:
  • Je joue beaucoup trop aux jeux sur mon iPhone, et notamment au jeu Les Simpsons: Tapped Out, une vraie obsession, aussi bête soit-elle.
  • Je dévore les séries US, et j’ai même réussi à y convertir Stéphanie. Un de nos petits plaisirs pendant ce voyage, c’est quand on a une connexion internet assez bonne pour aller sur Netflix.
  • J’aime beaucoup les graphic novels américains, surtout ambiance film noir. Oui, vous l’aurez compris, j’ai un petit côté geek assumé 🙂
  • Je parle beaucoup (trop diront certains), surtout quand on me lance sur la politique ou l’histoire. Et en corollaire, on m’a déjà appelé M. Wikipedia pour ma faculté à débiter des anecdotes.
  • Ce n’est pas non plus un secret, mais je suis franco-américain, et j’ai grandi à Los Angeles pendant mes quinze premières années avant de m’installer à Paris.
  • Je peux être un peu flemmasse, donc heureusement que ma chérie est là pour me pousser à avancer sur le blog. On se complète bien, quand on est fatigués c’est moi qui la pousse à nous reposer, et elle, avec son côté hyper-actif me booste pour qu’on bosse un peu 🙂
  • Je suis un obsédé de musique, avec une grosse collection de CDs et vinyls. Elle m’attend patiemment à mon retour. Avec la famille et les amis, une des choses qui me manquent le plus c’est d’aller régulièrement à des concerts à Paris 🙂
  • Au cours du voyage, je me suis découvert une petite passion pour la conduite. Maintenant, où qu’on aille, je regarde s’il n’y a pas un petit tour à faire en scoot.
  • C’est Stéphanie qui m’a donné envie de partir sur la route avec elle. Avant de sortir avec elle, ça ne m’avait jamais traversé l’esprit. D’ailleurs elle ne voulait pas qu’on sorte ensemble parce qu’elle avait l’intention de partir voyager. Heureusement je l’ai convaincue de tenter le coup, et elle m’a convaincu de voyager!
  • Je suis très têtu, et j’ai un bon caractère de cochon quand je veux!
  • Avec le voyage, je suis devenu un inconditionnel de la douchette à l’asiatique, tellement que j’aimerais m’en installer une en rentrant en France. A bas le PQ! 🙂
Stéph:
  • Notre première fan est ma grand-mère: à 91 ans, elle suit toutes nos publications sur le blog et réagit à nos posts Facebook! C’est elle qui appelle ma mère pour lui dire « t’as vu ils ont écrit un nouvel article! ». Je t’aime Mamie!
  • Je bosse, même en voyage, trop parfois. Et le blog n’est pas ma priorité (désolée les copains voyageurs et désolée Mamie… mais je vous aime, ne vous méprenez pas!). Je suis tout le temps connectée à mes mails (même quand je suis à l’arrière du scoot) pour travailler sur mon asso et notamment développer l’école au Cambodge. J’y consacre minimum une heure par jour et je me bloque régulièrement des journées pour avancer, il faut ce qu’il faut, mais quand on est passionné, c’est que du bonheur!
  • Vous avez sans doute vu passer sur quelques photos des petites surfaces de peau tatouée, et notamment sur le bras droit. Les enfants à Pondichéry, lorsque nous avons fait notre mois de bénévolat, s’amusaient à me les redessiner du bout des doigts, ou essayaient de frotter pour voir s’ils s’effaçaient. Et puis un jour, une petite maline a vu un bout de tatouage dépasser dans le cou, et est venue soulever mon t-shirt (trop petite pour atteindre la nuque). J’ai le dos entièrement tatoué, ainsi que la côte gauche. Mon prochain projet me trotte dans la tête depuis 4 ans, j’attends de rentrer de voyage pour le réaliser: cela va nécessiter plusieurs séances!
  • Je râle tout le temps. Pour ceux qui me connaissent, on ne dirait pas comme ça, mais demandez à ceux qui me connaissent bien, ils vous le confirmeront. Je fais 1m57 il faut bien que je fasse ma place  🙂
  • Je crayonne de temps en temps, vous avez pu le voir avec les BDs et les cours de dessin que je donne. Mais mes pinceaux me manquent: mon vrai truc, c’est la peinture sur toile. J’ai peint cette toile à 18 ans: j’avais déjà des envies de voyage…
  • J’ai appris à twerker à des lady boys et je me suis prise pour Britney Spears à un karaoké au Cambodge. Mais ça, c’était avant Manu…  O:-)
  • Ce qui me fait penser que j’avais déjà imité Britney Spears devant 300 personnes et sur scène durant mes années de classe prépa littéraire… il y a une vidéo qui traîne, mais je ne sais pas où elle est… qui l’a?!
  • Là, tout de suite, je rêve d’un vrai plateau de fromages et d’un bon vin rouge avec du pain aux noix. J’ai pour habitude de dire que je ne me suis jamais sentie aussi française qu’en voyage, mais après 8 mois, c’est d’autant plus vrai!
  • J’ai peur des araignées. Pas des petites hein, mais des grosses. Mais en même temps je suis fascinée: j’ai peur, donc je crie, puis je me rapproche et j’observe la bestiole de près en faisant des commentaires béats et inutiles. Stupide mais vrai. En attendant, elle est toujours là, l’araignée.
  • Ma famille est ce qu’on peut appeler un gang de Harley. Tout le monde roule: mon père, ma mère, mon frère, mon beau-frère. Ma soeur et moi, on se fait balader! Mais je me suis promis de passer mon permis en rentrant de notre long voyage (tant de choses à faire!). Une chose est sûre, c’est qu’on a réussi à convertir Manu aux deux roues et au vrombissement made in Harley Davidson. On parie combien qu’en rentrant, lui aussi, il va passer son permis?
  • Le voyage m’a débarrassée de mon obsession pour les chaussures à talons. J’en était tellement dingue que pendant mes études supérieures, je m’étais débrouillée pour bosser chez Minelli pendant les soldes et choper les plus belles paires en premier. Ce qui au passage me permettait d’avoir une petite rentrée d’argent pour me payer mes petites escapades.
On répond aux 11 questions de Bons baisers!
1- Quel est ton prochain projet de voyage ?

Manu: Ben là, on est en plein dans le voyage de notre vie et il nous reste presque un an avant la fin, donc on n’en est pas encore à réfléchir au prochain. Mais, actuellement nous commençons tout juste au Laos, avant d’aller visiter le Vietnam du Nord 🙂

Stéph: je n’aurais pas mieux dit! Après, il faut encore que je négocie avec Manu, mais je rêve de Chine, Papouasie Nouvelle Guinée, Madagascar, Namibie, Indonésie, Australie… qui ne sont pas sur la liste de notre long voyage. On emmènera les enfants 🙂

2- Quelle est la chose la plus bizarre que tu aies goûtée ?

Manu: Je suis hyper-difficile sur la bouffe, donc pas très aventurier de ce côté-là. Mais je dirais que la chose la plus étonnante que j’ai goûté c’est dans un resto qui s’appelle Hopsins à New York, où leur spécialité c’est les pancakes au macaroni & cheese (les macaronis sont mélangés dans la pâte à pancake). ça a l’air dégueu comme ça, mais c’est trop bon 🙂

Stéph: du boeuf sauce fourmis, au Cambodge. Je croyais que des fourmis avaient contaminé une partie du plat mais non, ça faisait partie de la recette.

3- À part le voyage, quelle(s) autre(s) passion t’anime(nt) ?

Manu: cf ci-dessus, la musique of course, et la photo. Pour la deuxième, c’est une pratique qui se prête plutôt bien au voyage (même si le matos alourdit bien le sac à dos!).

Stéph: la peinture (pendant le voyage, on oublie), la photo, la scène (petite photo en bonus, comme ça…), l’économie sociale et solidaire, l’anthropologie (le tatouage en fait partie, d’ailleurs).

4- Un message à faire passer à toi d’il y a cinq ans ?

Manu: t’inquiète, ça va bien se passer 🙂

Stéph: tu n’es qu’au tout début de ta révolution, et ça va être cool!

5- Où te vois-tu dans cinq ans ?

Manu: sans vouloir faire plan-plan, je me vois en train d’élever nos jeunes enfants avec ma chérie 🙂

Stéph: pareil que Manu, à Paris ou ailleurs. Une chose est sûre, c’est qu’on les emmènera voyager!

6- Quel objet inutile as-tu toujours dans ton sac à dos ?

Manu: Même si nos sacs sont largement plus gros que la moyenne, on se sert régulièrement d’à peu près tout. Il y a une seule chose que nous n’avons toujours pas utilisé une seule fois: deux assiettes pliables! Mais je ne désespère pas qu’elles nous servent au moins pendant notre road-trip américain 🙂

Stéph: pareil que Manu. Je rajouterai qu’en cours de route, je me charge d’autant plus car je prends tous les savons, brosses à dents et autres qui sont donnés par les guesthouses et les hôtels. Clairement, on ne s’en sert pas, et ce n’est pas non plus par peur de manquer: une fois que j’ai un bon stock, je le lâche à une asso sur la route, ou dans des villages reculés. Croyez-moi: j’ai toujours de grands sourires en retour!

7- Si tu devais écrire une lettre à quelqu’un, qui choisirais-tu ?

Manu: Dur comme question… En ce moment, j’écrirai à Donald Trump pour lui dire tout le bien que je pense de lui, et l’inviter à découvrir un peu le monde en-dehors de sa Trump Tower…

Stéph: Sita, cette jeune fille qui a pleuré lorsque je suis partie de Pondichéry. J’ai plein de choses à lui dire et elle me manque.

8- Quel est le dernier livre que tu aies terminé de lire ?

Manu: Cambodia’s Curse de Joel Brinkley. L’auteur est un journaliste américain, lauréat du prix Pulitzer, et le livre parle de l’histoire récente du Cambodge (surtout post-Khmer rouge). Il montre bien l’étendue des problèmes du pays, et particulièrement le fait que les classes dirigeantes du pays pensent avant tout à leur enrichissement personnel. C’est assez déprimant, mais vraiment passionnant.

Stéph: « Les gens heureux lisent et boivent du café », un livre qui m’a été donné par Fleur, une jeune femme que nous avons rencontrée à Pondichéry. Je l’ai lu d’une traite une nuit de train en Inde. Comme je suis incapable de lire dans le bus car je suis malade, je ne lis pas souvent.

9- Quel défi aimerais-tu que l’on te lance ?

Manu et Stéph: un saut en parachute ou à la corde (ou les deux).

10- Pourquoi as-tu créé ton blog ?

Manu et Stéph: Pour plein de raisons. On voulait raconter notre voyage pour nos amis, familles, et tous ceux que cela pourrait intéresser. C’est aussi un bon moyen de garder des souvenirs pour nous et pour conserver une structure de travail pendant le voyage. Cela permet de préparer le retour: avoir un cadre, des objectifs, un projet, pour garder une certaine rigueur. Et pour aller au-delà du simple voyage, on voulait un support de communication pour nos projets associatifs, ainsi que parler des gens qu’on rencontre et qui changent le monde à leur petite échelle, pour montrer qu’on peut tous contribuer à rendre le monde meilleur. Diffuser du positif, en somme!

11- Plutôt Roi lion ou cookies au beurre de cacahuète ?

Manu: sans une seconde d’hésitation, cookies au beurre de cacahuète. Eh oui, en bon américain, je kiffe le beurre de cacahuète!

Stéph: cookies mais pas au beurre de cacahuète, non non. On peut choisir juste chocolat?

On répond aux 11 questions des Serial Hikers!
1- Si tu devais n’emmener qu’un seul objet, lequel choisirais-tu?

Manu: Super dur de ne s’arrêter qu’à un seul objet, mais je dirais mon appareil photo

Stéph: certains vont trouver cela triste, mais sans hésiter mon téléphone. C’est mon outil principal pour mener à bien les actions qui me tiennent à coeur avec mon asso.

2- Pourrais-tu voyager sur les routes 1 an sans Internet?

Manu: J’aimerais bien dire oui, mais clairement non 🙂 Et puis, c’est pratique en voyage internet!

Stéph: non, clairement pas, surtout si je n’emmène que mon téléphone 🙂

3- Quel serait ton meilleur conseil pour le voyage?

Manu: Rester ouvert et être prêt à s’adapter à toutes les situations

Stéph: l’humilité

4- L’argent fait-il le bonheur?

Manu: Non, mais il peut quand même pas mal aider… par exemple pour faire un super tour du monde avec sa chérie!

Stéph: pas dans l’absolu, mais ça aide. Je ne suis pas en faveur de l’accumulation des richesses, avoir de quoi couvrir mes besoins me convient tout à fait, avec cette petite touche de confort tout de même. Mais sans argent, on ne pourrait pas faire ce voyage que l’on a entrepris il y a maintenant 8 mois. Disons que l’argent ne doit pas être une finalité, mais un moyen pour accomplir de belles choses et partager. Tout comme pour les projets que je mène avec mon association: j’ai besoin d’argent pour permettre à des gamins de s’en sortir et avoir une vie meilleure.

5- Si tu pouvais changer le monde, quelle serait ta 1ère décision?

Manu: Vu les événements récents, faire élire Bernie Sanders à la présidence des Etats-Unis…

Stéph: scolariser toutes les jeunes filles du monde

6- De quoi es-tu le plus fier?

Manu: De faire le voyage qu’on est en train de faire!

Stéph: d’avoir monté mon association et de réussir à mener des projets à bien, pour aider les autres à ma mesure. C’est un investissement de temps et d’énergie de tous les jours, mais ça en vaut la peine!

7- Une citation?

Manu: « The only thing we have to fear… is fear itself » Franklin Delano Roosevelt

Stéph: « Voir plus qu’avoir », Jean de Léry

8- Quel est ton remède lorsque tu as des coups durs en voyage? (déprimes, ennuis,…)

Manu: Alors j’ai de la chance en voyageant bien accompagné… Je n’ai pas encore eu de gros coups durs depuis le départ. Mais, si ça arrive, je sais qu’on pourra en parler et que Steph saura trouver les mots justes <3

Stéph: je déprime rarement, et quand je m’ennuie je réfléchis. Je peux passer un trajet de bus de 8 heures à penser et réfléchir, sur des tas de sujets. Mais quand ça ne va pas, quand je suis touchée par une situation, qui m’attriste, me fait peur ou me met en colère, j’en parle, j’extériorise tout de suite. Et j’ai la chance de pouvoir tout dire à Manu.

9- Si ton voyage était un film, lequel serait-il?

Manu: Alors, là je vais devoir dire joker… Dans mes rêves ce serait Indiana Jones (la trilogie d’origine, pas le 4 bien sûr!)

Stéph: The Lunch Box. On a été très marqués par l’Inde, qui était la 3e étape de notre long voyage. On y a passé près de 4 mois. Depuis le début, notre voyage est épicé, plein de saveurs et de surprises, de rencontres, de jolis mots et partages. Comme le film!

10- Comment te vois-tu après ton voyage?

Manu: Là, je n’y pense pas trop, mais à priori, l’idée c’est de rentrer en France et de commencer notre petite famille 🙂

Stéph: fonder une famille, continuer mes voyages, travailler sur l’asso, et trouver un nouveau poste en accord avec mes aspirations, idéalement dans l’économie sociale et solidaire.

11- Quel est le mot ou l’expression que tu prononces le plus souvent? (gros mots acceptés!)

Manu: facile, « Fuck » et ses multiples variantes 🙂

Stéph: « Moooooooh » (devant une situation mignonne… je m’émerveille souvent).

 

Nos 11 questions pour les blogueurs et blogueuses que nous avons nominés:

1- Quelle est la première chose que tu fais quand tu arrives quelque part pour la première fois?

2- Un objet que tu regrettes d’avoir pris en partant en voyage?

3- Ton pire souvenir en voyage?

4- Ta plus belle rencontre en voyage?

5- Le pays que tu as préféré jusqu’ici?

6- Comment tu t’occupes pendant les longs trajets?

7- Le premier truc que tu fais/feras quand tu rentres chez toi?

8- La chanson qui rythme ton voyage?

9- Si c’était à refaire, une visite que tu ne ferais pas?

10- Si tu étais un objet, ce serait quoi?

11- Ton rêve le plus cher?

Et… roulements de tambour… tadaaaaaaa! Nos nominés sont:

Eye On the Globe: on a rencontré Alexandra à Pondichéry, et on a tout de suite accroché avec elle. Jeune et belle aventurière, Alexandra voyage en solo ou presque, puisqu’elle est accompagnée de Globo, son caméléon en peluche. Tout un symbole… car Alexandra se fond également dans la culture des pays qu’elle visite: on ne vous en dit pas plus et on vous laisse apprécier!

One Chaï: Laurent est un voyageur chevronné, qui voyage en dehors des sentiers battus. Cela fait quelques années qu’on le suit, et ses récits sont passionnants. On avait déjà très envie d’aller en Inde, mais ses articles sur ce pays magique nous ont envoûtés et convaincus. Laurent vous partage ses expériences et ses réflexions quant au voyage, aux voyageurs, aux différences culturelles… indispenable.

Into the Dream: c’est un voyage autour du monde à la rencontre des rêves d’ici et d’ailleurs. Autant vous dire que ça nous parle! Du positif, de l’humain, en veux-tu en voilà: Océane et Alex nous livrent le portrait de jeunes et de moins jeunes, et nous partagent les aspirations et les rêves de personnes ordinaires aux vies extraordinaires. C’est beau et ça fait du bien: merci Alex et Océane!

Les voyages de Mat: on est tombés, un peu par hasard, sur le récit du voyage de Mat en Inde et à vélo. On a accroché: bien écrit, franc, drôle, affûté. Du coup, on a été creuser: Mat nous partage ses carnets de voyage au long cours hors des sentiers battus. La plupart du temps, en vélo ou à pied: Mat aime prendre son temps. Pourquoi? Comme il le dit si bien lui-même: « c’est parce que j’aime les lieux mais surtout parce que j’aime les gens ».

Rien qu’un sac à dos: avec 15 ans d’expérience, Eric fait ce qu’il appelle des « capsules », soit des reportages vidéos courts de ses nombreux voyages autour du monde. Et c’est top: c’est frais, franc, sympa, ça donne envie, du coup on enchaîne les vidéos et on se régale. On vous invite à le suivre! En ce moment, vous découvrirez avec lui l’Inde et l’Islande.

Travel and Roll: Photographe et photojournaliste français, Geoffrey a tout quitté pour voyager et se consacrer pleinement à la photographie. Son but? Voyager, découvrir le monde et aller à la rencontre des gens, pour prouver à quel point notre planète est belle: il est urgent de la préserver. Là encore, ça nous parle! Il nous livre ses carnets de voyage et ses aventures: après avoir traversé le Canada, les USA, le Mexique et l’Amérique Centrale, il est arrivé en Asie. Aventure en cours: l’Inde à moto!

Explore le Monde: Maryne et Jules ont créé leur blog de voyage pour prôner le tourisme responsable, et livrer les bons plans et conseils de leurs différents voyages. Leur mode de voyage: dans tous les pays où ils vont, ils vont à la rencontre des acteurs de la cause qu’ils ont choisie de défendre. Après avoir parcouru l’Amérique du Sud, ils ont visité la Norvège, et de nouveaux projets prennent forme! On aime!

Envie d’ailleurs: Camille et Joris sont partis en tour du monde pendant que nous, on préparait le nôtre… on a donc suivi de près leurs aventures! Leur blog est plein de bons conseils et de beaux moments de partage. Ils sont rentrés depuis, mais restent actifs sur les réseaux: on a hâte de suivre leur prochain voyage!

Les Pauline: ces deux jeunes femmes pétillantes nous concoctent des vidéos de leurs voyages et nous donnent toujours des conseils avisés. On adore on adhère! On les cite pour les présenter, elles le font mieux que nous 😉 :  » Après un tour du monde et des milliers d’aventures à raconter entre grosses marades, anecdotes croustillantes, adresses insolites, histoires lubriques (ouioui), sorties chelous et nouveaux copains du monde entier, on lance un nouveau type de guide vidéo, pour les jeunes voyageurs dingos, fauchés et connectés! »

Le tour des possibles: c’est le projet de deux étudiants ingénieurs, qui vont visiter 9 pays, 4 continents durant 6 mois, pour mettre en avant des dizaines d’initiatives citoyennes autour de l’énergie! Oh oh, mais ça nous parle ça aussi! Du positif pour un monde meilleur demain 🙂

Les trotamundos: ce couple de backpackers franco-chilien nous emmènent sur les chemins du monde, à la recherche de nouvelles rencontres et aventures culturelles. Cristian s’occupe de la photo, tandis que Clémence écrit. Leur dernier petit tour? En Asie, à travers le Népal, l’Inde, le Sri Lanka. A découvrir et à suivre!

On compte sur vous pour suivre les aventures de nos nominés, et amis blogueurs nominés, on compte sur vous pour continuer la chaîne!

Bon voyage!

Comments 6

    1. Post
      Author

      Merci Léa pour le petit commentaire, et merci encore pour la nomination, qui nous a en plus permis de découvrir ton super blog. Contents qu’on soit les premiers, on avait l’impression d’avoir un peu trop traînés 🙂

  1. Bravo pour vos nominations ! Bien méritées! Cela m’a fait énormément plaisir que tu aies mis à l’honneur ta super Mamie, ma super Maman ❤
    Merci pour la présentation de vos nominés, vos frères et soeurs d’action pour un monde meilleur 😊
    Bons gros bisous à vous et bonne continuation 😚😚😚

    1. Post
      Author

      Merci Marie, ça nous fait chaud au cœur que ça te plaise, et oui quelle super mamie! tout le monde est impressionné quand on raconte comment elle suit assidument le blog et commente sur Facebook 🙂

  2. Me voici enfin. Désolé je vais faire une petite entorse au règlement des Liebster Awards, je ne publie plus les réponses sur mon blog. Je l’ai fait il y a quelques années, mais avec la viralité de la chose, si je continuais, j’en serais sans doute au 5e billet sur le sujet, ce que commencerait à faire un chouia trop. Bref, du coup je réponds ici et je relaie ça sur la page Facebook du blog 🙂

    1- Quelle est la première chose que tu fais quand tu arrives quelque part pour la première fois ?
    Je cherche une chambre d’hôtel, me doutant que ça sera sans doute utile une fois la nuit venue 😉

    2- Un objet que tu regrettes d’avoir pris en partant en voyage ?
    Quand je me retrouve à devoir marcher assez longtemps à porter mon sac à dos sous une chaleur torride, je finis toujours par me dire que ça n’est pas possible, que mon sac est trop lourd et, qu’il doit bien y avoir moyen de descendre sous les 12 kg, mais je sèche à chaque fois. Bref, je ne traîne plus grand-chose que je n’utilise pas en voyage maintenant.

    3- Ton pire souvenir en voyage ?
    Pire, je ne sais pas si j’appellerais ça pire, car une fois passé, les plans galères se transforment un peu en anecdote cocasse. Mais on va dire que j’aurais autant aimé ne pas croiser ce touriste français qui ma drogué avec un biscuit magique à Borobudur en Indonésie. Je me suis super bien endormi et au réveil, mes affaires, passeport, argent… etc, tout avait disparu !

    4- Ta plus belle rencontre en voyage ?
    Il y a en a eu souvent, c’est le côté le plus touchant du voyage ces rencontres. SI je ne devais en garder qu’une, sans doute celle d’un jeune rencontré sur un bateau au Bangladesh. Il se rendait au mariage de son cousin, et après une demi-heure de conversation, ça n’était plus trop négociable. J’étais obligé de me rendre avec lui au mariage de son cousin. J’ai eu droit à une place à la table des grands-pères, les patriarches, à savoir les personnes les plus respectées. C’est très touchant, et très symptomatique du décalage qu’il existe entre nos cultures respectives. On imagine mal en effet amener un gars rencontré dans le train alors qu’on se rendrait nous même à un mariage en France.

    5- Le pays que tu as préféré jusqu’ici ?
    Sans doute le Pakistan. Jamais trouvé ailleurs ce combo paysages de dingue et accueille tout ainsi dingue. Ça dépasse l’entendement un tel accueil. Y retourner me chatouille pas mal les doigts de pieds d’ailleurs !

    6- Comment tu t’occupes pendant les longs trajets ?
    Je regarde par la fenêtre et ne me lasse jamais du spectacle qui défile, et encore plus si c’est un long voyage en train.

    7- Le premier truc que tu fais/feras quand tu rentres chez toi ?
    Alors là, je sèche.

    8- La chanson qui rythme ton voyage ?
    Pas une chanson en particulier, mais écouter un album de Radiohead quand je voyage en bus me procure une impression de liberté assez dingue.

    9- Si c’était à refaire, une visite que tu ne ferais pas ?
    Si c’était à refaire, une visite que tu ne ferais pas ?
    Alors là, je sèche à nouveau. Même si quelque chose est différent de ce que j’attendais, j’en ressors rarement très déçu. Je me refuse à devenir grognon et ainsi m’autogacher mon voyage. J’essaye de rester positif, toujours trouver le bon côté de choses.

    10- Si tu étais un objet, ce serait quoi ?
    Un objet banal du quotidien. Je n’aime pas trop me « distinguer ». Ah bah tiens, une tasse de chaï 🙂

    11- Ton rêve le plus cher ?
    Que la situation d’apaise en Afghanistan, avant tout pour les Afghans, mais également pour pouvoir ensuite m’y rendre.

    1. Post
      Author

      Merci beaucoup d’avoir pris le temps de nous répondre Laurent: comme ça, on en sait un peu plus sur toi hihi! Merci pour le récit de ta rencontre avec ce jeune sur le bateau au Bangladesh (c’est la réponse que Stéphanie a préféré!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *