Petra, l'imposante

On a pu lire à plusieurs reprises que faire Petra en une seule journée est suffisant. Eh bien nous, on n’est pas d’accord! Et pourtant les touristes qui booké un tour juste pour aller voir la Trésorerie, l’emblème du site, ce n’est pas ce qui manque. Et c’est bien dommage, car si nous avons fait Petra en 2 jours et demi, le site peut largement valoir la peine d’y passer 5 jours.

 On s’explique.

Le tarif pour visiter Petra

Les Jordaniens ont inventé un concept très malin pour inciter les touristes à rester plus longtemps sur place: les tarifs dégressifs! Plus vous restez longtemps, plus vous y gagnerez.

Avec le VISA d’entrée dans le pays, pour commencer: vous n’aurez pas de visa à payer si vous passez minimum 2 nuits dans le royaume de Jordanie. Vérifier tout de même les détails car les tarifs peuvent changer et varient selon votre point d’entrée dans le pays.

Pour l’entrée de Petra, le tarif est plus intéressant si vous passez plus de 2 jours en Jordanie et si vous passez, par extension, 2 jours sur le site.

1 jour: 50 JOD
Excursionniste à la journée: 90 JOD
2 jours: 55 JOD
3 jours: 60 JOD

Attention aux horaires d’ouverture:
En hiver: de 6h à 16h
En été: de 6h à 18h

Cependant, personne ne vous forcera à quitter le site le soir, c’est juste qu’il fait très sombre.

Condition physique pour visiter Petra

Visiter Petra nécessite d’avoir une bonne condition physique, et il est déconseillé aux personnes peu sportives de s’y rendre. Pour ceux qui n’aiment pas marcher, vous pouvez toujours négocier des tours à dos de chameau et à dos d’âne pour pousser un peu plus loin, mais on vous prévient: autant les chameaux restent sur du sol plat, autant les ânes grimpent partout et il faudra suivre… bien vous accrocher à la selle, ne pas avoir peur dans les descentes vertigineuses, et vous caler sur les mouvements de l’animal. Vous n’allez pas avoir mal aux pieds mais vous allez vous faire les cuisses et les abdos! Bon nombre de touristes sont tombés de leur monture et non sans douleur… Si cela constitue un revenu (voire leur seul revenu) pour les bédouins de Petra qui vous proposent ces balades, il vaut mieux y réfléchir à deux fois pour des questions de sécurité. Si vous n’êtes pas un pro de l’équilibre, ou si vous avez des problèmes de dos, déclinez. Mieux vaut encore découvrir Petra à pied.

Le soleil tape (très) fort, il faut beaucoup marcher pour aller d’un point à un autre, et surtout grimper. Visiter Petra est davantage une randonnée. Mieux vaut y aller bien chaussé! Les marches taillées dans la roche se comptent par milliers, et s’il existe des sentiers balisés, il fait bon se perdre à la recherche de grottes isolées pour faire une petite sieste à l’ombre… testé et approuvé!

Soyez donc préparés à l’idée que Petra, c’est du sport: vous allez crapahuter toute la journée. On a vu une femme enceinte sur des hauteurs: on s’est demandé comment elle faisait… Et prenez vos litres d’eau avec vous, lunettes de soleil et chapeau. On vous donne des conseils de grand-mère, mais sérieusement, si vous voulez profiter de Petra à fond, c’est le minimum! D’où aussi l’intérêt de rester longtemps à visiter Petra et ne pas y aller au pas de course: on s’imprègne véritablement des paysages et de l’atmosphère, on peut y passer des moments hors du temps. Précieux!

L’entrée sur le site de Petra

On achète son ticket dans le Tourist Office, un grand bâtiment sur la gauche, on passe quelques boutiques, des restaurants, puis un large chemin de cailloux blancs s’ouvre et vous emmène descendre vers le Siq…

Le Siq (« le fossé » en arabe), c’est cet impressionnant chemin creusé dans la roche, étroit et sinueux, qui n’est autre que la porte d’entrée de la cité antique.

Avant même d’y arriver, vous êtes sollicités par des bédouins qui vous proposent de vous emmener jusqu’à la Trésorerie en cheval, ou en calèche. Nous avons, pour notre part, préféré y aller à pied. Nous aimons marcher et il faut bien dire que, pour une première arrivée à Petra, y aller à cheval serait dommage… cela vous prive de vous arrêter en chemin, quand bon vous semble, et d’y aller à votre rythme. 

Car il y a de quoi s’arrêter, les signes de la cité antique apparaissent tandis que vous descendez, le long du chemin blanc puis le long du Siq. Maisons troglodytes, djinns, grottes, cavités pour recueillir les statues des divinités, scènes sculptées à même la roche, aqueducs le long des parois qui assuraient l’irrigation de la cité… Sans oublier le merveilleux spectacle naturel qu’offre le canyon creusé par le Wadi Musa: 1,2 kilomètres de long, pas plus large que 10 mètres (voire 3 par endroits).

A plus d’un kilomètre de la cité, une atmosphère particulière vous saisit, et vous passez le plus clair de votre temps la tête en l’air.

Si vous souhaitez vous laisser envahir par le charme de Petra et vous prendre pour un explorateur dès la descente du Siq, on a un conseil important à vous donner: évitez les week-ends, où la foule se presse. Comme les tours proposés à la plupart des touristes sont généralement sur une journée, c’est sur le week-end que ça se passe. On a croisé, en arrivant sur Petra, le samedi, 3 000 personnes qui faisaient une croisière dans le coin… du coup, compte tenu de l’âge moyen de la population des croisiéristes (soyons réalistes!), les calèches allaient bon train… On a su faire abstraction du bruit et de la gêne car Petra était un rêve d’enfant et qu’on a pu se mettre dans notre bulle, pare qu’on se laisse gagner facilement par la magie de notre environnement, mais ce n’est pas nécessairement le cas pour tout le monde. Week-ends à éviter donc, car chargés.

Les sites à visiter dans la cité antique de Petra

La Trésorerie est l’emblème de Petra, le mausolée le plus connu du site (Indiana Jones oblige). On a beau voir tous les clichés du monde sur cette merveille (la Trésorerie est une nouvelle merveille du monde, on se doit de le préciser), sa découverte, en sortant du Siq, vous laisse bouche bée. Stéphanie a même pleuré en se trouvant face à ce géant de pierre. On croit bien souvent que c’est un temple, mais non! Toutes les structures taillées dans la pierre à Petra par les nabatéens, sont en réalité des tombes.

La cité se trouvait au milieu, entourée de ces tombes: vous marcherez notamment le long d’une grande allée antique.

Comme dans la plupart des sites historiques, vous allez vous munir d’un plan au Tourist Office, là où vous aurez acheté vos tickets.

Les différents sites à visiter y sont indiqués: les Tombes royales, le Monastère, le panorama avec vue d’en haut sur la Trésorerie, la place du sacrifice, un temple, un théâtre, le Snake Monument un peu plus loin, le Petit Petra (dans le village bédouin d’Umm Sayhoun, plus sur les bédouins de Petra ici)… les sentiers de randonnées à faire sont nombreux! Vous pouvez les tracer vous-mêmes, ou vous offrir les services d’un guide. Il y a notamment une randonnée de plusieurs jours à faire, que nous ferons sans doute la prochaine fois, depuis la Dana Biosphere Reserve jusque Petra.

Bref, vous l’aurez compris, il y a de quoi faire et être émerveillé à chaque coin de pierre, et se laisser porter par vos pas et votre esprit d’aventurier.

Pourquoi pas prendre le temps de discuter avec les bédouins, et les suivre dans les grottes encore habitées pour déguster un délicieux thé! L’échange avec eux vaut le détour, il suffit de briser la glace, à coups de grands sourires et de bonnes blagues.

Guide ou pas guide dans Petra?

Nous n’avons pas pris de guide pour Petra, car nous avions envie d’être entièrement libres de nos mouvements, après avoir été « encadrés » lors de notre séjour dans le Wadi Rum. Si vous souhaitez prendre un guide, passez par votre agence, sinon, on vous proposera ce service à l’entrée du site. Demandez-leur leur carte de guide officiel et préférez une visite dans votre langue maternelle pour mieux comprendre (sinon ce serait bien dommage), mais vérifiez avant cela que le guide a un bon niveau pour échanger avec lui comme il vous plaira.

Le choix de prendre un guide ou pas est laissé à votre libre-arbitre, mais cela peut valoir le coup d’en avoir un pour la première journée. Négociez ferme les prix et le circuit qui vous intéresse.

Pique-nique à Petra 

Il y a de quoi se restaurer à Petra, mais généralement les tarifs sont élevés et la qualité de la nourriture n’est pas exceptionnelle. Pour le premier jour, on est allés au seul restaurant qui servait encore (car comme d’habitude on s’y est pris au dernier moment) et qui n’était pas donné, au pied du sentier qui mène au Monastère, le Crowne Plaza. Buffet à volonté mais franchement, sans intérêt. On a donc opté pour le pique-nique les jours suivants! Il y a de quoi faire des petites courses dans la ville de Wadi Musa, ou alors vous pouvez négocier avec votre hôtel de vous le préparer. Et c’est autrement plus sympa comme ça!

Les célèbres Bédouins de Petra

Les Bédouins sont, encore aujourd’hui, les maîtres des lieux. Ils connaissent le terrain par coeur (et les combines aussi). Les hommes se chargent de vous emmener à dos de chameau ou d’âne, tandis que les femmes tiennent les centaines de petites boutiques installées le long des circuits, et vous vendent quantité d’objets et d’étoffes. Accueillants, toujours, avec un grand sourire, ils vous interpellent en vous proposant leurs services ou de jeter un œil à leur shop. Si vous n’êtes pas intéressés, il suffit de dire non, ils n’insistent pas et respectent votre décision.

Vous en apercevrez d’autres mener leur troupeau de chèvres dans l’étendue du site. Magique!

Très photogéniques, demandez-leur la permission avant de les prendre en photo, parfois ce sont eux-mêmes qui vous le proposent. Pour les femmes, c’est bien plus délicat, mais cela se tente, dans le respect. Ils ne vous demanderont pas d’argent en échange, mais si c’est le cas, refusez.

En revanche, il est doux d’accepter une tasse de thé pour échanger quelques minutes avec eux, et si c’est en dehors des boutiques, laissez-leur un petit pourboire, cela leur permet d’avoir un (maigre) revenu.

Petra by night

C’est notre grand regret, on n’a pas fait Petra by night, notre circuit ne nous permettait pas d’y assister… Renseignez-vous pour le faire, on a vu quelques photos et on en a eu des très bons échos! Là encore, on se le garde pour la prochaine fois! Petra à la lumière de milliers de bougies, cela doit être quelque chose…

Bon en même temps, on a pu vivre une expérience encore plus inoubliable: un dîner à la belle étoile avec les bédouins depuis une grotte de Petra! Pour en savoir plus, lisez notre récit.

Pour en découvrir davantage sur la Jordanie, consultez notre dossier!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *